• Q 22

    QUESTION 22 Parce que, qu’importe que le jeu s’arrête emportant l’insouciance… La vérité sera toujours dans ce que tu feras et ne feras pas, grave et légère dans la lumière, toujours trop grande pour toi, comme le ver dans la pomme, l’espace – plus que le vol – des oiseaux… La vérité. La vérité du juste… Parce que ma vérité sonne creux. Comme une bouteille consignée… Parce que ma vérité sonne faux, comme un court-circuit désaccordé. Parce que ma vérité comme une impasse sinistrée, une seringue usagée… Ma vérité. Nue, vide sur le fil d’un vieux rasoir d’ivoire… Je voulais y aller, je suis allée j’ai vu je me suis perdue, mes rêves et ma confiance. Je ne rebondis plus. Mais qu’importe… Qu’importe que le jeu s’arrête emportant l’insouciance… La vérité : une overdose de foie de morue. Mais, qu’importe… La vérité. Parce que la vie m’importe. Parce que l’amour m’importe. Parce que je suis encore là. « Aimé soit celui qui s’assoit, l’inconnu et son épouse », ta vérité - « chanson du dernier étage, qui se pince le doigt dans une porte » … toujours ouverte ou fermée à jamais ?

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :