• Ecrit entre l’été 2001 et le printemps 2002 et imprimé le 24 Aout 2002 en Gironde


    L A  M A I S O N
     


    I N V I S I B L E

     


    votre commentaire
  • QUESTION    1





    Parce que dans le désert, c’est toujours le désert.
    Parce que l’orage arrive…
    Parce que.
     
    Argent, c’est toujours une sorte de gris.

    Parce que la pluie. Parce que la pluie s’arrête. Parce que l’œil tombe à pic.
    Parce que parfois, l’insecte meurt et l’araignée survit.
    Parce que.

    Parfois un pétard dans la bouche c’est insuffisant.

    Parce que la vie c’est horriblement beau, cruellement incompréhensible.
    Parce que, même minable, l’humain qui est en toi te sauvera toujours.
    Parce que.

    Jamais de la vie mais dans quelle dimension

    … nous retrouverons-nous ?


    votre commentaire
  • Q 2

    QUESTION    2





    Parce que plus tu filtres, plus c’est le mystère du cul-de-sac.
    Parce que ça s’saurait.

    Parce que j’ai envie de jouer au hasard de moi jusqu’à épuisement.
    Parce que je n’ai plus envie.
    Parce que c’est suffisant.

    Parce qu’on se demande pourquoi les adultes arrêtent de répondre parce que aux enfants.
    Parce que.

    Parce que l’hiver pleure-t-il quand il pleut l’été.

    Parce que plus tu laisses tout tomber, plus tu t’aperçois de ton propre poids.
    Parce que la pluie peut être invisible comme la ponctuation

    Parce qu’à l’instant je t’aime sans savoir qui tu es

    … qui es-tu ?


    votre commentaire
  • Q 3

    QUESTION    3





    Parce qu’on change plus vite d’idée que de saison,

    Parce que l’habit ne fait pas le moine,
     
    Parce que Vincent mit l’âne dans un pré s’en vint dans l’autre,

    Parce que de la graine au gazon, un fin cheveu et que d’eau sous les ponts,

    Parce que Mabrout s’en va en guerre, Mironton   Mironton,

    Parce que le rire ta condition humaine,

    Qu’un bouton de moustique ça peut gratter longtemps

    … taillerons-nous la rose après que les lilas soient passés ?



    votre commentaire
  • Q 4

    QUESTION    4





    Parce que tu te demandes pourquoi tu fais l’ménage quand tout de suite après tu resalis.
    Parce que tu t’es déjà posé cette question en te lavant quand tu étais petit :

    « A quoi  ça sert ! »

    Parce que les coïncidences existent. Parce que tu as encore le temps.
    Parce qu’il y a le yo de satisfaction, le yoyo, le yoter-proof, l’absurde et la tri-dimension

    « plouF plouF »

    Parce qu’FF, en Italie tu es millionnaire et milliardaire au Vietnam,
    Parce qu’A-Z je pense à toi mon ami ninja et ne te libère pas.

    « Ca veut dire quoi ! »

    Parce que le disque est fini. Parce que le piaillis des oiseaux intercepte celui des pensées.  
    Parce que, dans le piaillis - et rien d’autre - du monde réel et des mondes parallèles,

    … pourquoi pas, pourquoi n’oserions-nous pas ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique