• tant t'accule le poulpe

    ne crie pas au loup

    tes yeux d'encre et de bois appellent la nuit et ses métamorphoses

     

    Elle s'appelait Joly Jumper, elle n'était pas jolie

     

     


    votre commentaire
  •  

    comme dans le bois le ver,

    un monstre sous ton manteau

     


    votre commentaire
  •  

    l'humain a toujours inventé des yeux perçant les murs la peau la chair les cieux les yeux

    une fleur pour Dreuse

    des pas pour Tristan et Iseult

    de la poudreuse encore pour les yeux

    Il mit un petit robinet à son profil pour chevaucher les dieux

    Elle s'arma de stalagtites, elle avait froid aux yeux

    de la poudreuse pour Dreuse

    une fleur au fond de son pieux

    de la poudreuse pour Dreuse

    une fleur au fond de ton pieux

     


    votre commentaire
  •  

    on l'dérange, mais au moins on l'sait.


    votre commentaire
  • OU GROSSE BITE GELÉE DE LA NATURE

    Armande Biscaille aimait
    pour l'oeil, les p'tit'touffes au sommet, et au sous-sol, les gros
    engins nourrissiers... pour... Elle était coquine mais pas insidieuse.
    Elle habitait BiscarOs'dans les landes, çA fZ'ait vingt ans qu'elle
    n'avait pas vu une telle neige, et une de ses réflexions favorites
    était : "No arm, mais à chacun son pétard."


    votre commentaire